211

Waw, la vue... t'as bien fait de pas t'enfermer dans les tombeaux.

 211

Beuuuh...

Wilson : JE SAIS. J'ai besoin d'entrainement.

Tu vas y arriver. A day. Tiens, Day, ça fait un beau prénom...

Wilson : Euh... non...

Mais si. Aday ? ~

Wilson : ...

 211

Wilson : YATAAAAAAA !

T'as l'air débile.

 211

Classe.

Wilson : Héhé.

 211

Celui-là va pas avec tes yeux.

Wilson : Mais on s'en fout, de ça.

 211

Regarde, ÇA, c'est génial. Toi tu te manges encore le bâton dans l'œil.

Wilson : Gmlb...

T'es qu'un débutant, tu vas t'améliorer.

Wilson : J't'en foutrais, moi, des débutants...

~

 211

Un jour t'arriveras à ça.

 211

Wilson : À l'attendant, j'ai trouvé ça au marché.

Oh... gogogogo.

212

C'est ça, rend-nous pauvres.

212

En plus, les livres, c'est ce qu'y'a de plus cher...

212

Ok... j'ai rien dit...

Wilson : Tu vois que je fais des économies.

Tu me feras pas croire que la célébrité c'est chouette.

Wilson : Chaque chose a ses inconvénients.

212

C'est quoi, le deuxième ?

Wilson : Des trucs pour m'entraîner, à la maison.

(J'crois que j'ai inversé ces deux screen, mais c'est pas grave, ça revient au même)

212

Wilson est fou.

Wilson : Nana est folle.

Tant de vérité.

212

Tu la vois où, ta porte secrète ?

Wilson : Secrète.

212

Il s'apprête à plonger et... il se MANGE LE FOND.

Wilson : Et il ramène des pierres précieuses.

Beuuuh...

212

Y'a un trou dans le mur, à ta gauche.

Wilson : Comment tu crois que j'ai trouvé cette source ? ~

Tu casses tous les clichés sur les aventuriers, là.

 213

Insectes, insectes, insectes.

 213

Wilson : Non.

Beuuuh... j'te déteste.

 213

Toujours aussi nul.

Wilson : Hinhin.

Mais de rien.

 213

Des n'enfants qui jouent aux échecs. N'ils sont chous.

 213

Déjà fatigué ?

Wilson : J'ai passé la nuit dans un tombeau.

Soit.

 213

J'ai monté la tente de Stephen.

Wilson : Merci.

 213

Bon bah... bonne nuit.

 213

Y'a quelqu'un avec toi ?

Wilson : Disons que je dors encore à moitié.

Ah (z'inquiétez pas, c'est que ses petits Zzz qui boguent, vraiment).

 214

Oh, une nouvelle ceinture.

Wilson : Chut, j'essaie de me concentrer.

 214

Mais t'es malade, tu l'auras jamais !

 214

Wilson : Chut j'ai dit.

Ouais, ouais...

 214

J'y crois pas...

Wilson : Je suis le meilleur.

Non, c'est Circée la meilleure.

Wilson : T'es pas objective, là.

J'ai peur qu'elle claque, ouais. Mais elle n'est pas bonne à rien. Regarde, elle a eu son diplôme alors qu'elle partait de rien et à élever ses jumeaux toute seule. Toi, t'as tout l'héritage qu'elle laissera dans longtemps.

 214

Wilson : Mouais... tu sais, y'a plusieurs moyens de la garder éternellement.

Awiii ?

Wilson : Tu demanderas à Mili.

Wilsoooon !

Wilson : J'te jure, j'en sais pas plus.

Mouais...

 214

Wilson : YATAAAAAAAAAA !

 214

Madame : Un p'tit combat ?

 214

Go Wilson [mange du maïs soufflé] !

215

Au moins, elle sait se défendre, on doit pas avoir peur pour elle.

Madame : J'vous aaaaah... entend.

T'as failli la frapper au visage, Willy.

Wilson : Pardon.

Mais non, t'excuse pas, recommence.

Wilson : Euh...

215

Beuuh... t'es nul.

Wilson : J'T'Y VERRAAAAAAAAAIS BIEN.

215

Et il a perdu, mais Willy est zen, Willy médite comme un idiot. GOGOGO !

Wilson : Hôôôm...

Pas bien.

215

Ça parait pas, comme ça, mais c'est hyper classe à regarder. Tant de fluidité dans leurs mouvements. J'arrive pas à faire la moitié de ce qu'ils font, moi. J'suis pas une violente.

215

Ahahahah. Perdu, encore.

215

Again ?

215

Ayéééééééé !

215

Et un autre, Willy a perdu contre l'homme aux chaussettes.